Lange

L’objet préhistorique destiné à un usage de la vie courante prend de nos jours valeur d’objet d’art.  Frédéric Lange se dit « archéologue des temps modernes » en anticipant la disparition de ces vieux éléments en bois ayant appartenu à une architecture, un outil ou tout autre objet d’origines diverses. La mémoire subtile, encore présente au sein de ces matières « fossilisées », est préservée, continuant ainsi de se jouer du temps.

L’intime sensibilité de l’artiste avec la nature donne à l’œuvre l’essence de la pure beauté de la matière vivante en perpétuel mouvement.  L’artiste fige la beauté de l’usure, remplie de ses reliefs, où les méandres des matières bois et bronze, intimement liées, se disputent les pleins et les vides.

Oeuvres Disponibles: