Justamon

L’œuvre de Justamon renvoie à une plénitude, à un fragile équilibre entre intériorité et extériorité. Ses personnages, ni homme ni femme, ni caucasien, africain ou asiatique, lévitent dans un univers qui fait fi de toutes tensions ou même de volontés. Conséquent à leur voyage propre ils sont en état de lucidité, de clairvoyance – délivrés. Ils touchent notre esprit et nous invitent à mieux appréhender la mesure et la signification de notre propre identité…. À être pleinement nous-mêmes en identification ontologique avec le monde qui nous entoure.

« …. dans l’air maintenant rafraîchit par le soir, [écrit Camus dans l’Envers et l’Endroit], l’esprit s’y calmait, le corps détendu goûtait le silence intérieur…. J’étais repu… J’avais au cœur une joie étrange, celle la même qui naît d’une conscience tranquille. J’avais fait mon métier d’homme et d’avoir connu la joie tout un long jour ne me semblait pas une réussite exceptionnelle, mais l’accomplissement ému d’une condition qui, en certaines circonstances, nous fait d’être heureux. Nous retrouvons alors une solitude mais dans la satisfaction. »

Oeuvres Disponibles: