Chaque trimestre, la Galerie Art du Temps éditera une « Newsletter ». Celle-ci a pour but de nous rapprocher de nos visiteurs, collectioneurs et de faire mieux connaître nos artistes. Différentes thématiques telles les tendances du marché, les nouvelles acquisitions et évènements clés de la galerie y seront abordés. Nous mettrons également à l’honneur un de nos artistes – peintre ou sculpteur. Le travail et l’approche de ces derniers donnera à notre page une énergie nouvelle et permettra de mêler les idées à la matière, l’instinct au cérébral. En sus de l’exposition personnelle dédiée à Vindy, la newsletter de ce trimestre met à l’honneur le travail de Miquel Wert dont les oeuvres récentes peuvent être vues à la galerie.

Véronique Ponette


Editorial

Les marchés internationaux ont connus des moments difficiles ces dernières années. Le crack financier a engendré l’effondrement de multiples bulles spéculatives dont celle de l’immobilier. En parallèle, le marché de l’art a connu un essor, une euphorie de dimension inconnue dans l’histoire. La flambée des prix, portée par des investisseurs ambitionnant un retour sur investissement à court terme, a pour conséquence la promotion de jeunes artistes atteignant des sommets que leurs ainés ont gravis sur plusieurs décennies. Comme dans toute industrie, cette bulle éclate et nous verrons se poursuivre les fermetures de galeries, l’effondrement de cotes et de carrières rapides et non-méritées. Certains investisseurs peu soucieux de la valeur intrinsèque de l’art qu’ils auront revendu connaîtront des gains financiers, d’autres verront leur investissement réduit à peau de chagrin. Peut-être comprendront-ils enfin que leur intérêt pour l’art était mal fondé.

La Galerie Art du Temps et ses collectionneurs approchent le marché avec une perspective à plus long terme. La promotion de nos peintres et sculpteurs se fait pour des raisons inhérentes à la qualité de leur travail. Le but n’étant en aucun cas de vulgariser leur oeuvre, nous sommes convaincus que nos artistes n’atteindront la notoriété, qu’à condition d’un travail de qualité, constant et régulier. Le grand art, fera fi du temps qui passe.

Nous promouvons l’Art pour l’Art, en créant une plus grande proximité entre nos collectionneurs et des oeuvres auxquelles ils sont attachés et qu’ils comptent conserver à long terme. Cette vision dynamise et fidélise notre clientèle, permettant à la Galerie de poursuivre ses initiatives, de grandir et de promouvoir les artistes que nous considérons comme faisant partie des plus intéressants de notre époque.

C.P.


Miquel Wert

En ce début d’automne 2014, notre Newsletter met en lumière le travail de Miquel Wert. Peintre d’origine espagnole et suėdoise, formé aux Beaux-Arts de Barcelone, Wert s’inspire de photos anciennes des années 30, retrouvées dans le grenier familial. Il peint au fusain (rehaussé d’acrylique et parfois d’huile) une vision à la fois historique, sociale, familiale et universelle. Comme il l’affirme, son « travail aborde la théâtralité de la vie quotidienne et interroge la représentation en essayant de [s]’éloigner de l’aspect purement nostalgique. »

Du noir sur fond blanc donc, comme si son travail était une manière de prolonger le souvenir photographique, de ne s’attacher qu’aux points essentiels et de délaisser les éléments perturbateurs qui attirent le regard de manière involontaire. Comme le dit Wert, en floutant certains visages il « reconstruit un passé récent qui est en train de se dissiper progressivement de notre mémoire. [Il] essaye de lier entre elles des problématiques généalogiques personnelles avec une expérience collective partagée. »

Wert dessine pour penser, pour prolonger, pour poursuivre, pour continuer…. Dans la mise en scène de ces images, de ces ambiances diverses, communes et intemporelles, Wert superpose les traits, les motifs d’un dessin sur les précédents, gratte, gomme, floute. La forme qui est alors donnée sous l’aspect du confus, du brouillon, du saturé ou raturé n’est en définitive que « l’utilisation contemporaine des traces documentaires offrant une nouvelle dimension et une nouvelle vie à l’image…. [Wert] aime la considérer comme un cadeau…et la partager avec le spectateur de cette même manière. ». (M.W.) Le dessin devient la mémoire où la trace participe à l’oeuvre. Wert nous invite par ailleurs à puiser dans notre souvenir pour réduire le fossé entre ce qu’il dessine et ce que nous projetons. Ranimant une mémoire enfouie, c’est toute une légende qui vient à nouveau se graver dans notre esprit.


Exposition Actuelle

Catherine Vindy

Les toiles de Catherne Vindy sont des images qui ne renvoient qu’à elles-mêmes. Abstraites elles manifestent la présence d’un contenu tout en transcendant le monde qui les entoure. En partant du singulier profond, son œuvre tire sa force contenue du brut, du concret. Mais « tel un baume qui recouvre les plaies passées, (elle) se veut apaisante » Catherine Vindy. Le contraste des couleurs, le rythme, le jeu et l’articulation des formes dans l’espace, les transparences, permettent à l’artiste d’exprimer sa réalité. Une densité – est-ce la maîtrise de l’huile ? – nous fait pénétrer dans son travail, des espaces retiennent notre regard. La matière rejoint le spirituel… le blanc continue de blanchir, le noir à noircir, le rouge à r(o)ugir.