Khaled Alkhani

Né à Hama en Syrie en 1975, Khaled Alkhani perd son père, ophtalmologiste, à l’âge de 7 ans, dans le massacre de Hama sous la présidence de Hafez El-Assad en 1982. Cet événement aura une grande influence sur sa vie et donc sur sa création artistique. Réfugié politique en France depuis 2011, il y poursuit son travail de création. Son travail témoigne d’une solitude avec des personnages désemparés et mystérieux et d’une élégance rare.

Sa peinture essentiellement sur toile est d’une richesse exceptionnelle, combinant évanescence et jeux de matière et de couleurs. On y trouve une quête de liberté dans le geste et de mystère.

Il expose dans le monde entier, Jordanie, Arabie Saoudite, Qatar, Etats-Unis, Canada, France. Il est repris dans de nombreuses collections.